Sélectionner une page

La pollution liée aux climatiseurs

En toute saison, les climatiseurs sont des appareils particulièrement prisés pour leurs capacités à rafraîchir un espace, ou à le réchauffer. Pourtant, il ne faut pas oublier leurs effets secondaires sur notre santé, ainsi que l’environnement.

Pourquoi les climatiseurs ont un impact aussi négatif sur l’environnement ? 

En tant que machines complexes qui fonctionnent de diverses manières, ils contiennent des agents de refroidissement (Chlorofluorocarbures et Hydrofluorocarbures) qui, une fois émis, participent grandement à la détérioration de la couche d’ozone.

Les climatiseurs plus anciens utilisent des CFC et des HFC et contribuent de manière importante au réchauffement de la planète. Même les modèles plus récents, qui utilisent davantage les HFC et les HFO (Hydrofluoroléfine), jouent un rôle important dans la destruction de cette couche d’ozone.

Les climatiseurs ont également besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner correctement et finissent donc par consommer énormément d’électricité. En effet, un climatiseur typique consomme environ 3 000 à 5 000 watts d’électricité par heure, plus la température sera élevée, plus sa consommation est importante. Il est donc clair que cette consommation est très nuisible à l’environnement et qu’elle est extrêmement coûteuse.

Malgré le fait que ces machines soient néfastes pour notre environnement, tout n’est pas perdu. Nous avons toujours la possibilité d’opter pour des climatiseurs plus respectueux de l’environnement, et plus soucieux de votre santé. Une autre solution surprenante pourrait être une bonne isolation.

De nombreux propriétaires savent que l’isolation thermique sert à contenir la chaleur lorsque les températures baissent. Cependant, l’isolation d’une maison contribue également à maintenir la maison fraîche par temps chaud. Faire isoler son habitation pour bénéficier d’une meilleure condition de confort est un paramètre à prendre sérieusement en compte. Autant pour les économies d’énergies que pour l’impact sur la planète.

Nos dernières actualités

Certification CSTB Nano-Therm.

Certification CSTB Nano-Therm.

Certification CSTB Nano-Therm.Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) délivre différents certificats...

La peinture isolante: Fonctionnement estival

La peinture isolante: Fonctionnement estival

La situation actuelle de crise énergétique a suscité un grand intérêt envers les peintures isolantes et les additifs de peinture en raison de leur réflexion de la chaleur radiante. Le simple fait d’appliquer ces peintures sur les surfaces d’une maison peut constituer une solution d’isolation abordable et économe en énergie, ce qui permettra d’économiser de l’argent et d’améliorer le confort.